Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
04 Jun

L'INCONTOURNABLE BENJAMIN NETANYAHOU ROI D'ISRAËL

Publié par Billy Jacques

Cher Ami Benjamin Netanyahou Tes œuvres resteront une grande bénédiction pour l'Etat d'Israel 🇮🇱💪🇮🇱🤸🇮🇱

Netanyahu l'incontournable

Portrait |L'actuel Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui détient aussi le titre de ministre de la Défense, brigue un cinquième mandat de chef de gouvernement après quatre consécutifs depuis 2009. Près de 13 ans aux commandes, un record de longévité qui lui vaut le surnom de "Bibi, roi d'Israël".

Benjamin Netanyahu après son élection au poste de Premier ministre en mai 1996
Benjamin Netanyahou 

A 69 ans, Benjamin Netanyahu est à deux doigts d'être inculpé pour corruption, fraude et abus de confiance dans trois affaires, dont celle de favoritisme à l'égard du patron du principal groupe de télécommunication israélien. Shaul Elovitch, actionnaire majoritaire de Bezeq et propriétaire du site d'informations Walla, aurait gagné des millions de shekels grâce à la bienveillance de Benjamin Netanyahu en échange d'une allégeance médiatique.  

Une stature internationale inédite 
Benjamin Netanyahu parcourt tous les continents et quasi tous les sommets internationaux et régionaux à la rencontre des dirigeants mondiaux. Jamais un Premier ministre israélien n'aura autant voyagé en dehors de son pays et occupé la scène internationale. Pendant son 4ème mandat, il a effectué en moyenne un déplacement à l'étranger par mois. Benjamin Netanyahu s'est rendu à maintes reprises aux États-Unis. Aux Nations unies, à New York, à la Maison Blanche, à Washington, il connaissait Donald Trump bien avant qu'il ne soit Président, et leur intimité a abouti à la reconnaissance par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël et de l'annexion israélienne du Golan. 

A Moscou, Benjamin Netanyahu entretient de régulières et bonnes relations avec le chef du Kremlin Vladimir Poutine. Depuis 2015, il est allé plusieurs fois à Berlin, Londres, Paris. A ces visites "habituelles" s'ajoutent des inédits. 

En janvier 2018, visite historique de Netanyahu au Tchad. Les deux pays ont rétabli officiellement leurs relations. L'année précédente, il était le premier chef de gouvernement israélien à se rendre en Amérique Latine. En Inde, il noue d'étroits liens avec le Premier ministre Narendra Modi. 

Benjamin Netanyahu se prend d'amitié pour des dirigeants "problématiques" comme le Président philippin Rodriguo Duterte qui s'est comparé à Hitler et le nouveau Président brésilien Jair Bolsonaro. Sans oublier l'allié hongrois Viktor Orban sur lequel compte "Bibi" pour perturber la politique étrangère de l'Union européenne. Pour Netanyahu, l'UE est le dernier bastion de la "politique anti-israélienne" qui soutient les positions des Palestiniens et l'accord nucléaire avec l'Iran. D'ailleurs, en juin 2018, il a boycotté la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères Federica Mogherini. Mais bizarrement aucun dirigeant européen ne s'en est ému. 

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis 
L'épouvantail de Benjamin Netanyahu est l'Iran et son programme nucléaire et ses alliés. Tous ceux qui estiment que les chiites iraniens sont des ennemis sont les amis de Benjamin Netanyahu. Ainsi, le Premier ministre israélien s'est rapproché de l'Arabie saoudite. Et plus récemment, de plusieurs États sunnites du Golfe. Le mois dernier, à Varsovie, le Chef du gouvernement a eu un entretien privé avec le ministre des Affaires étrangères du sultanat d'Oman, Yusuf bin Alawit. En octobre 2018, Benjamin Netanyahu avait créé la surprise en se rendant à Mascate, la première visite publique d'un dirigeant israélien dans l'Etat du Golfe, depuis 1996.

Au sommet de Pologne, consacré au Moyen-Orient, Benjamin Netanyahu s'est fait photographier assis à la même table que de nombreux dirigeants arabes. Là aussi une première depuis Madrid en 1991. Au moment de parler, l'Israélien, dont le micro ne marchait pas, a vu son voisin le ministre yéménite des Affaires étrangères lui tendre le sien. Aussitôt, Benjamin Netanyahu le remercie et lance "Nous assistons à une nouvelle  coopération entre Israël et le Yémen, c’est un début, nous procéderons étape par étape."

Tombé jeune dans la politique et l'Amérique 
Benjamin Netanyahu n'est pas un "sabra". Il n'est pas né à Tel-Aviv avant l'indépendance d'Israël (21/10/1949). Il a passé son enfance à Jérusalem dans une famille érudite qui vient de Lituanie. Son grand père était rabbin, son père professeur d'histoire juive et secrétaire de Zeev Vladimir Jabotinsky, leader sioniste nationaliste de droite et commandant de l'Irgoun, idéologie d'où vient le parti du Likoud. 

Adolescent, Benjamin Netanyahu suit ses parents aux États-Unis, son père est nommé à l'Université de Philadelphie. De retour au pays pour effectuer son service militaire, le jeune adulte se porte volontaire pour entrer dans une unité d'élite de l'armée israélienne, pour cinq ans. Pendant la guerre des Six Jours, en 1967, il décroche un grade d'officier.

Message de Billy Jacques kheta
Coordonnateur Maison Lys _Les Amis d'Israel

Commenter cet article

neveu 04/06/2021 14:41

Magnifique article .

Billy Jacques 04/06/2021 18:41

Merci

Archives

À propos

ISRAEL MA PATRIE